Archives pour la catégorie L’actualité de la e-cigarette

Toute l’actualité de la cigarette electronique en France

eRoll de Joyetech, le must de la mini cigarette électronique

Eroll JoyetechJoytech, célèbre fabricant chinois de cigarettes électroniques, ne cesse d’innover dans l’univers de la cigarette électronique. Cette eRoll en est la preuve certaine et va vite devenir un must de la mini cigarette électronique.
La force principale de cette eRoll réside dans son boîtier faisant office de chargeur portatif (appelé également PPC en anglais). Très proche des dimensions et du style d’un iPhone 4, cet étui permet de recharger cette cigarette une dizaine de fois sans avoir besoin d’utiliser la prise murale ou usb.

 

Batterie et temps de chargement

Le chargement de cette cigarette Joytech passe donc par son boîtier. Il faut bien sur veiller à ce que ce boîtier soit lui-même chargé. Notez qu’un voyant rouge s’allumera pour vous indiquer que ce boîtier à besoin d’être branché. Comptez d’ailleurs environ 3 heures pour le recharger complétement.

Pour recharger la batterie de cette e-cigarette rien de plus simple, il suffit simplement de la loger à son emplacement pour que la recharge s’effectue automatiquement.

 

Equipée d’une puissance de 90mAh, la batterie de cette eRoll permet une utilisation d’environ une heure en continu. Le bout de la cigarette se met alors à clignoter lorsque la batterie est épuisée. C’est alors le moment de la recharger. 40 minutes suffiront pour refaire le plein.  Un voyant bleu apparaît dès lors que la batterie est en charge et s’éteint une fois la batterie complétement chargée.

 

Esthétique & Design

Côté esthétique, cette cigarette est une belle réussite. Finesse et élégance sont maîtres-mots. Le boîtier fait précisément 1,3 cm d’épaisseur pour une longueur de 10,8cm et une largeur de 4,8cm. Son faible poids rend son transport dans une poche très facile. En main, ce boîtier est très proche de la prise en main d’un iPhone 4, tant d’un point de vue du format que du toucher.

 

Au niveau de la prise en main de la cigarette, cette cigarette est légère et ne fait que  0,8cm par 9,3cm. Son utilisation sera particulièrement appréciée par la gente féminine et plus généralement par toute personne ne souhaitant avoir une cigarette lourde en main.

Performances

Niveau performances, cette cigarette produit un excellent volume de vapeur en bouche malgré sa petite taille. Avec cette cigarette, plus besoin de presser sur un petit bouton pour tirer. Très appréciable pour un fumeur de longue date !
Le seul petit point noir est la faible capacité des cartouches (0,4ml) en comparaison avec des modèles tels que l’eGo ou l’eCab de Joytech (2,4ml).

Le coffret de la eRoll contient :

  • 2 batteries eRoll 90 mAh
  • 1 corps d’atomiseur eRoll
  • 2 têtes d’atomiseur (eGo C – A)
  • 3 cartouches eRoll
  • 1 chargeur portable PCC 1000 mAh
  • 1 câble USB eRoll pour PCC
  • 1 chargeur secteur
  • 1 manuel multilingue

 

Caractéristiques techniques :

  • Taille d’une cigarette eRoll : 93 mm
  • Diamètre : 8 mm
  • Dimensions du Boîtier : 1,3 cm x 10,8 cm x 4,8 cm
  • Batterie 90 mAH permettant une utilisation d’environ 1h en continu
  • Contenance du clearomiseur : 0.4 ml
  • Autonomie du boîtier : de 6h à 8h

[ps_product_list id_product=185 n=1 s=4]

[ps_product_list id_product=186 n=1 s=4]

Marlboro annonce une cigarette électronique

Marlboro et sa nouvelle trouvaille? une cigarette électronique?

Tout d’abord, petit rappel, la cigarette électronique a été créée pour répondre à une demande claire et précise: « Aidez-moi à sortir de ce cercle infernal », la cigarette.
Le e-liquide de la cigarette électronique est composé de Glycérine végétale, Propylène Glycol (selon les marques), de l’eau, de l’alcool, un arôme alimentaire et la fameuse nicotine, et c’est tout.
La cigarette traditionnelle toujours plus chère, à qui les fumeurs sont toujours plus accros et quand on regarde sa composition…
Et bien oui, pourquoi insérer tous ses adjuvants dans une cigarette ? Dans quel but ?
De l’Acétaldéhyde, Acétaldéhyde (irritant des voies respiratoires), Acroléine (irritant des voies respiratoires), Acétone (dissolvant), Naphtylamine (cancérigène), Méthanol (carburant pour fusées), Pyrène (cancérigène), Diméthylnitrosamine, Naphtalène (antimite), Nicotine (utilisé comme herbicide et insecticide), Cadmuim (cancérigène, utilisé dans les batteries), Monoxyde de carbone (gaz d’échappement), Benzopyrène (cancérigène), Chlorure de vinyle (cancérigène, utilisé dans les matières plastiques, diminution de la libido), Mercure (thèrmomètre), Acide cyanhydrique (était employé dans les chambres à gaz), Toluidine (cancérigène), Ammoniac (détergent), Uréthane (cancérigène), Toluène (solvant industriel), Arsenic (poison violent), Dibenzacridine (cancérigène), Phénol, Butane, Polonium 210 (élément radioactif), Styrène, DDT (insecticide), Goudrons (les plus cancérigènes), Plomb (essence et gaz d’échappement) et bien plus de 4000 substances toxiques !!!

Je vous demande donc pourquoi s’embêter à mettre tous ses composants ??? Y aurait-il un rapport avec la dépendance du fumeur, le meilleur commercial des tabatiers, le client fume, fume, encore et encore pour très longtemps, l’emprise agit très rapidement.

Marlboro voit d’un mauvais œil cette nouvelle invention, le fumeur préserve le geste, le goût et de plus la nicotine, grande responsable de la dépendance ou du moins probablement elle joue un rôle.
Donc, notre ex, (celle avec qui nous avons difficilement rompu) revient sur le terrain avec un joli bouquet de fleurs, « je suis désolé, pardonnez-moi essayez ma cigarette électronique…. »
Mais que va-t-elle contenir ? Probablement les 4000 substances nocives connues sur les Marlboro traditionnelles à moins qu’ils auraient réussi à les supprimer lors de leurs fabrication industrielle ?
Soyons sérieux, comment pourrait-il proposer une cigarette électronique moins nocive ? Pour se faire pardonner de tous les fumeurs qu’ils ont empoisonnés (de nombreux rapports officiels le démontrent).

Le choix, cher ami vapoteur est clair, voulez-vous faire confiance à nouveau à monsieur Marlboro ?
Est-il pris de remords, changerait-il son fusil d’épaule, et apporter la bonne parole ?

Certains pourraient penser que nous, ceux qui ont le cran de prendre des risques en proposant des solutions alternatives plus saines et efficaces, nous avons peur de l’arrivée du géant sur ce créneau.
Bien évidemment ! Cela n’engage que moi, mais je ne suis pas persuadé que leur solution seront des plus saines (dépendance oblige) et leur cigarette électronique n’aurait-elle pas pour but de proposer une solution « tendance » à leur yeux dans le but de capter le fumeur, et de le faire revenir petit à petit sur ses cigarettes traditionnelles si rentables…

Fumeurs, fumeuses, si pour vous la cigarette électronique peut vous aider à passer un cap, si vous souhaitez essayer cette solution alors par principe, rencontrer des professionnels qui ont en fait leur métier par croyance et non par opportunité, aujourd’hui plus de 500 000 personnes sont devenues des vapoteurs.

E-cigarette ou cigarette électronique

E-cigarette ou la cigarette électronique

Réponse évidente? Pour nous, bien évidemment, pour de nombreux vapoteurs, de même.
Et bien, nous retrouvons souvent cette question par les curieux ou débutants sur les forums, cette question est donc tout à fait pertinente.
Notre réponse est simple, la e-cigarette ou la cigarette électronique est exactement la même chose, un accessoire permettant d’inhaler des liquides dit e-liquides nicotinés ou non à travers différentes saveurs.

Le terme « e-cigarette » est employé dans un but de facilité, plus simple à écrire que le terme « cigarette électronique ».
Maintenant, attention à certains sites étrangers utilisant les 2 termes pour différencier des offres commerciales mais avec les même produits.
Finalement, Like Cigarette est le gage de qualité et de confiance tout simplement 😉
A vous de voir…

La cigarette électronique va faire l’objet d’une enquete

Marisol Touraine Ministre de la santé, vient d’annoncer sur France Info avoir «commandé une enquête» à ses services sur l’e-cigarette. L’engouement récent pour la cigarette électronique a conduit les autorités sanitaires à annoncer mardi une évaluation de ce produit de consommation courante qui suscite de sérieuses réticences chez les tabacologues.

De nombreuses enquêtes ont été réalisées au niveau européen, en Espagne notamment, spécifiant des résultats très satisfaisant. La France sera-t-elle conclure de même?
Cela dépendra probablement des nombreux enjeux économiques liés à la cigarette électronique, lobbing, influence en tout genre, bien évidemment…